L’Office des Tunisiens à l’Etranger (OTE) a été créé en juin 1988 (Art.14 loi n° 60-88 du 2 juin 1988).

FAQ

Agenda

Tounesna

Home Tounesna

Aperçu général

Sous conditions d’éligibilité et de disponibilité des fonds, des migrants tunisiens de retour de certains pays européens partenaires du dispositif peuvent bénéficier d’aides pour leur réinsertion sociale. L’aide sociale répond à des besoins ponctuels au moment du retour du migrant, notamment en matière d’hébergement, de santé, d’éducation et pour les personnes à besoins spécifiques.

Le montant et les modalités d’attribution de ces aides sont déterminés sur la base d’un système qui tient compte de la vulnérabilité du ressortissant tunisien à l’étranger ainsi que du nombre des membres de son foyer.

L’adhésion au régime de sécurité sociale est volontaire, notamment pour les travailleurs tunisiens à l’étranger ou les migrants de retour. L’inscription couvre obligatoirement l’assurance sociale et la pension à la retraite, y compris les pensons d’invalidité et de survivants. Pour bénéficier d’un carnet de soin, le migrant de retour doit s’affilier à la Caisse Nationale de Sécurité Sociale et payer les cotisations trimestrielles. Les conseillers du dispositif peuvent accompagner les migrants de retour dans leurs démarches pour renouveler ou souscrire au carnet de soins : http://www.social.gov.tn/index.php?id=67&L=0

Le migrant tunisien de retour, son conjoint et ses enfants,souffrant d’un handicap peuvent bénéficier d’une carte d’invalidité. Cette carte leur permet de bénéficier des soins gratuits ou à des tarifs réduits. Pour obtenir la carte, le migrant de retour pourra être assisté par un conseiller du dispositif afin de préparer un dossier complet contenant une demande adressée au Ministère chargé des affaires sociales, de la solidarité et des Tunisiens à l’étranger. Le dossier devra comporter un certificat médical délivré par un médecin et suivant un modèle bien précis. Une copie de la carte d’identité nationale devra être jointe pour compléter le dossier.
http://www.social.gov.tn/

A travers le dispositif Tounesna, un conseiller pourra recommander au migrant de retour ou à un membre de sa famille une assistance psychologique. La prise en charge psychologique pourra se faire par les structures de la Promotion sociale ou à travers un partenaire associatif (Médecins du Monde, Psychologues du Monde…).
En coordination avec la Direction Générale de la Promotion Sociale, le dispositif Tounesna œuvre à une réinsertion sociale du migrant qui lui permet de s’inscrire et de bénéficier, s’il y a droit, aux programmes nationaux mis en place par le Ministère des affaires sociales. Ces programmes comprennent la réconciliation familiale, l’orientation, la fourniture d’une carte de traitement gratuite ou à tarif réduit, la fourniture d’une carte d’handicapet l’assistance financière ou en nature. L’aide sociale englobe la fourniture d’une subvention permanente aux familles dans le besoin,placement familial par personne handicapé sans soutien, financement de micro-projet pour personne handicapé. Pour plus de renseignements, consultez cette page : http://www.social.gov.tn/index.php?id=67&L=0
Le dispositif Tounesna pourra accompagner le migrant de retour dans les démarches et procédures permettant d’intégrer son ou ses enfants en âge de scolarisation dans un établissement scolaire public dans les plus brefs délais. Par ailleurs, les ressortissants analphabètes peuvent suivre un apprentissage destiné à ceux ayant abandonné l’enseignement. En effet, le programme national de l’enseignement pour adultes leur permet de suivre des cours organisés qui encouragent l’éradication de l’analphabétisme. Le centre national de l’enseignement pour adultes a d’ailleurs la vocation de mettre en œuvre des systèmes éducatifs et des concepts qui facilitent l’apprentissage pour les adultes. http://www.socialaffairs.gov.lb/MSASubPage.aspx?parm=294

Modalités d’inscription

Tounesna est un dispositif mis en place par l’Office des Tunisiens à l’Etranger (OTE) pour assurer un accompagnement de la réinsertion socio-économique des migrants Tunisiens. Le dispositif Tounesna est déployé au niveau des bureaux de l’OTE à Tunis ainsi qu’au sein de ses deux délégations régionales à Sfax et à Médenine.

Le dispositif Tounesna fonctionne à partir d’une organisation qui fait co-intervenir, au niveau de ses trois bureaux, des conseillers relevant des trois institutions publiques suivantes : l’OTE, l’Agence Nationale pour l’Emploi et le Travail Indépendant (ANETI) et la Direction Générale de la Promotion Sociale (DGPS).

La mise en place du dispositif Tounesna a bénéficié de l’appui du Programme de coopération ProGreS Migration Tunisie, financé par le Fonds fiduciaire d’urgence de l’Union européenne. Ce programme a pour objectif d’opérationnaliser la stratégie nationale migratoire.

Le dispositif Tounesna propose un éventail de services adaptés aux besoins particuliers du migrant de retour et des membres de sa famille, particulièrement à ceux en situation de vulnérabilité.

Ce dispositif est actuellement déployé au niveau des bureaux de l’OTE à Tunis, Sfax et Médenine où les conseiller(e)s sont chargé (e)s de :

  • Accueillir et informer les migrants de retour
  • Assurer un suivi quant aux réclamations faites auprès des consultas de Tunisie et autres intervenants dans le pays de migration;
  • Orienter les migrants de retour en matière de démarches ou procédures des établissements publics tunisiens en lien avec leur statut migratoire tels que la douane ou l’Agence de Promotion de l’Industrie et de l’Innovation (APII) pour l’obtention d’ agréments,…
  • Dans le cadre de partenariats avec certaines institutions publiques, accompagner les ressortissants tunisiens de retour dans les démarches administratives en lien avec leur réinsertion socio-culturelle telle que l’inscription des enfants dans les écoles, renouvellement des cartes de soin, souscription à des programmes sociaux nationaux, renouvellement des documents civiques (carte d’identité nationale, extrait de naissance….) ;
  • Offrir un appui et un accompagnement à la réinsertion professionnelle du migrant de retour grâce aux services d’emploi nationaux ;
  • Appuyer le migrant de retour dans la mise en place de son projet de réinsertion en mobilisant les acteurs publics et associatifs locaux qui peuvent accompagner la pérennisation de son projet ;
  • Coordonner avec des partenaires européens et organisations internationales ou des bailleurs de fonds la possibilité pour le migrant de retour de pouvoir bénéficier de certaines aides sociales et économiques. Ces aides obéissent à des critères d’éligibilité et des conditions d’attribution et dépendent de la disponibilité de fonds ;
  • Accompagner le migrant bénéficiant d’une aide dans son projet de réinsertion sociale et économique ;
Tunis
E-mail : dispositif.national@ote.nat.tn
Téléphone : 71 343 665 / 71 343 648
Adresse : 88- 90, Rue AbderrazakChraibi – 1000 Tunis
Sfax
E-mail : ote.sfax@ote.nat.tn
Téléphone : 74 296 885
Adresse : 11, rue Cheikh Mkadich, 2ème étage, BP 760, 3000 Sfax
Tunis
E-mail : jamaiote2001@gmail.com
Téléphone : 75 649 189
Adresse :Rue Sakia BP 77, 4100 Médenine
Le Dispositif Tounesna s’appuie sur un réseau de partenaires institutionnels, associatifs tunisiens et étrangers :
  • Au niveau institutionnel : le fonctionnement des structures du dispositif Tounesna à Tunis, Sfax et Médenine repose sur une coordination structurée entre les services de la promotion sociale relevant de la Direction Générale de la Promotion Sociale, l’Office des Tunisiens à l’Etranger et l’Agence Nationale pour l’Emploi et le Travail Indépendant.
  • Au niveau associatif : le dispositif Tounesna œuvre à mettre en place des accords de partenariats avec différentes ONG et associations tunisiennes œuvrant dans les domaines de la santé (Médecins du Monde, Psychologues du Monde…), du Développement social et solidaire (CIES, CITES, CEFA, UTSS, …)et du domaine économique, afin d’apporter un appui au migrant de retour dans son parcours de réinsertion.
  • Au niveau international : Le dispositif Tounesna bénéficie, dans le cadre de la composante 3 du programme européen ProGreS Migration, d’un certain nombre d’aides qui profitent à des migrants rentrés depuis moins de 12 mois de France, Belgique, Suisse et Allemagne. Ces aides obéissent à des critères d’éligibilité et sont limitées dans le temps. Par ailleurs, il peut programmer d’autres aides, et programmes approuvés préalablement par le gouvernement Tunisien.

Réinsertion par l’emploi

En coordination avec les services proposés par l’ANETI, le dispositif Tounesna offre aux migrants de retour un accompagnement pour renforcer leurs capacités et augmenter leurs chances de trouver un emploi. L’encadrement comporte une assistance pour améliorer l’aptitude du ressortissant tunisien à l’étranger à s’intégrer sur le marché de l’emploi. Le but est de leur fournir les outils indispensables à la recherche d’emploi ainsi que l’assistance et l’orientation nécessaires pour qu’ils s’intègrent facilement et rapidement dans l’environnement professionnel.

Avec l’appui de l’ANETI, le dispositif Tounesna permet aux migrants de retour de suivre des séances d’information. Ces séances organisées par les bureaux de l’emploi rapportent sur les programmes d’insertion et d’orientation professionnelle. Ces programmes sont destinés aux différentes catégories de migrants de retour demandeurs d’emploi qui cherchent à s’insérer sur le marché du travail. Les séances d’information y compris les séances collectives et les ateliersaident les demandeurs d’emploi à s’armer en matière de techniques de recherche de travail.

Coaching : Grâce aux programmes de l’ANETIle migrant de retour pourra bénéficier d’un coaching afin de connaître les bons outils pour mettre en valeur son parcours et les meilleurs moyens pour chercher un emploi. Le coaching est complet et englobe toutes les démarches jusqu’à l’embauche. Il permet d’accompagner le bénéficiaire à travers des ateliers thématiques de préparation aux entretiens et de rédaction du CV et de la lettre de motivation.

Curriculum vitae (CV) : Pour répondre à une offre d’emploi ou envoyer une candidature spontanée, le candidat a besoin d’un CV et d’une lettre de motivation. Ces documents indispensables doivent être percutants pour décrocher un éventuel entretien. En collaboration avec l’ANETI, les conseillers du dispositif Tounesna fournissent aux migrants de retour de précieux conseils à travers des ateliers instructifs qui portent sur la réalisation d’un CV et d’une lettre de motivation attrayants.

Orientation : Les conseillers de l’ANETI, en coordination avec le dispositif Tounesna offrent un accompagnement au migrant de retour pour qu’il puisse décrocher un emploi. Ce suivi couvre le bilan de compétence et l’orientation qui permet au ressortissant tunisien à l’étranger d’identifier ses aspirations professionnelles. Avec l’ANETI et via les diverses sessions de formation et de coaching, les conseillers aident le ressortissant tunisien à l’étranger pour qu’il y voit plus clair dans les différentes possibilités et filières relatives à l’emploi. Les conseillers orientation de l’ANETI l’assistent pour trouver les domaines adaptés à sescompétences, besoins et motivations. Pour mieux comprendre les objectifs de l’orientation professionnelle, vous pouvez consulter cette page : http://www.emploi.nat.tn/fo/Fr/global.php?menu1=11

Le migrant de retour pourra bénéficier des programmes d’encouragement à l’emploi et de facilitation àl’insertion professionnelle de l’ANETI. Ces programmes offrent aux migrants de retour la possibilité de suivre plusieurs ateliers et stages pour développer leurs aptitudes professionnelles et améliorer leur niveau. Il s’agit de compléments de formations qui permettent d’élargir leur champ de compétences. Les migrants de retour bénéficient également d’un accompagnement pour faciliter leur intégration dans le milieu professionnel.

Sous condition d’éligibilité et de disponibilité des fonds, des migrants tunisiens de retour de certains pays européens partenaires du dispositif peuvent bénéficier d’aides pour leur réinsertion par l’emploi. Ces aides serviront à prendre en charge des dépenses en lien avec le plan d’accompagnement de réinsertion professionnelle du migrant (formations, coaching, prise en charge d’une partie du salaire,…). Ce plan est élaboré conjointement entre le migrant, le conseiller du dispositif Tounesna et un opérateur de suivi de proximité désigné par le dispositif. L’opérateur est une organisation de la société civile ou du secteur privé qui va apporter des prestations de proximité au migrant afin de l’aider dans son processus de réinsertion professionnelle et gérer pour son compte l’aide allouée par le programme ProGreS Migration.

Réinsertion à travers la création d’un projet

Le dispositif Tounesnapeut accompagner le migrant de retour dans la mise en place de son micro projet. Lorsqu’une aide financière pour la création de projet est disponible grâce au financement d’un partenaire du dispositif, cette aide sera consolidée par un accompagnement et un suivi de proximité assurés en coopération avec l’ANETI. Cette assistance s’insère dans le cadre de l’encouragement de l’initiative entrepreneuriale. Les conseillers du dispositif pourront apporter un appui au migrant de retour pour la mise en place d’un emploi indépendant en le faisant bénéficier de programmes qui permettent de consolider ses capacités de réalisation de projet en partant d’une idée. Dans ce sens, une formation pour création d’entreprise, une bourse d’accompagnement et une assistance peuvent être proposés par l’ANETI à certains candidats.
Ces formations permettent aux participants de collecter les informations nécessaires à la réalisation de leur projet et leur donnent aussi la possibilité d’évaluer leurs ressources, capacités et la faisabilité de leur projet. A travers les sessions et les ateliers, ils apprennent à préparer le plan d’affaires et à évaluer les risques potentiels. En plus, les thèmes de la formation touchent les divers domaines requis pour lancer son activité et booster son développement, à savoir l’entrepreneuriat, la gestion, la finance, le marketing… Pour découvrir les formations disponibles, veuillez consulter ce lien : http://www.emploi.nat.tn/fo/Fr/global.php?menu1=68
C’est une subvention accordée par l’Etat au jeune promoteur qui vient de s’installer.
Cette bourse permet de surmonter les difficultés financières que peut rencontrer le promoteur lors du démarrage de son projet et d’assurer un fond de roulement qui permet l’équilibre financier et donc la survie du projet.
La bourse d’accompagnement est perçue pendant une durée de 12 mois. Le montant dépend du niveau d’étude du jeune promoteur (pour les diplômés de l’enseignement supérieur : 200 dinars par mois, autres nivaux 100 dinars par mois).
Pour bénéficier de la bourse d’accompagnement, le créateur de projet doit avoir bénéficié auparavant d’une formation mise en, place par le bureau de l’emploi ou l’espace entreprendre (MORAINE –CEFE-CREE-GERME-Formation complémentairetechnique) et il doit être installé et en activité depuis moins de deux ans.
Les enfants délinquants sortant des centres de réforme et les personnes à besoins spécifiques, peuvent également bénéficier automatiquement de la bourse d’accompagnement suite à l’installation de leurs projets.
Pour plus de détails, vous pouvez consulter le lien suivant : http://www.emploi.nat.tn/fo/Fr/global.php?menu2=44

Sous conditions d’éligibilité et de disponibilité des fonds, des migrants tunisiens de retour de certains pays européens partenaires du dispositif peuvent bénéficier d’aides pour leur réinsertion par la création d’un micro-projet. Ces aides serviront à prendre en charge des frais en lien avec la création du projet sur la base d’un plan d’accompagnement élaboré conjointement entre le migrant, le conseiller du dispositif Tounesna et un opérateur de suivi de proximité désigné par le dispositif. L’opérateur est une organisation de la société civile ou du secteur privé qui va apporter des prestations de proximité au migrant afin de l’aider dans son processus de réinsertion professionnelle et géré pour son compte l’aide allouée par le programme ProGreS.